octobre 2012

Propositions votées

Les propositions qui suivent ont officiellement été acceptées pour faire partie du programme officiel du parti.

Proposition 15 : Augmenter la participation financière des étudiants à l’université jusqu’à un maximum de 30 % du coût, comme dans le reste du Canada.

Augmenter la participation financière des étudiants à l’université jusqu’à un maximum de 30 % du coût, comme dans le
reste du Canada.

En même temps, mettre en place un système de rabais en fonction du revenu des parents de l’étudiant pour aider les moins riches et faire en sorte que même les plus démunis puissent aller à l’université et terminer avec une dette acceptable. Aussi, mettre en place un système de récompenses au mérite permettant de rembourser une partie des droits de scolarité à ceux qui terminent dans les délais prévus et avec des notes excellentes.

Proposal 15 : Increase the students’ financial contribution to the cost of university to a maximum of 30%.

Libéraliser les droits de scolarité à l’université.

Permettre à chaque université de déterminer le montant des droits de scolarité pour chaque programme.

Les universités auront l’obligation de redistribuer sous forme de bourses 25 % de toute hausse des droits de scolarité. Ces bourses seront attribuées selon les performances académiques et/ou selon le revenu disponible de l’étudiant.

Indexer annuellement le financement des universités avec l’Indice des prix à la consommation (IPC).

Pour : 64%
Contre : 27%
Abstention : 9%

Proposition 15 : Libéraliser les droits de scolarité à l’université.

Libéraliser les droits de scolarité à l’université.

Permettre à chaque université de déterminer le montant des droits de scolarité pour chaque programme.

Les universités auront l’obligation de redistribuer sous forme de bourses 25 % de toute hausse des droits de scolarité. Ces bourses seront attribuées selon les performances académiques et/ou selon le revenu disponible de l’étudiant.

Indexer annuellement le financement des universités avec l’Indice des prix à la consommation (IPC).

Pour : 64%
Contre : 27%
Abstention : 9%

Proposal 10 : Gradually reduce business subsidies while lowering corporate tax rates.

Réduire graduellement les subventions aux entreprises et diminuer leur taux d’imposition. Des études ont montré qu’une réduction d’impôts de toutes les entreprises est plus juste et plus stimulante pour la création d’emplois que des programmes de subventions qui profitent seulement à quelques grosses entreprises. Pour : 84% Contre : 16%

Proposition 10 : Réduire graduellement les subventions aux entreprises et diminuer leur taux d’imposition.

Réduire graduellement les subventions aux entreprises et diminuer leur taux d’imposition. Des études ont montré qu’une réduction d’impôts de toutes les entreprises est plus juste et plus stimulante pour la création d’emplois que des programmes de subventions qui profitent seulement à quelques grosses entreprises. Pour : 84% Contre : 16%

Proposition 7 : Favoriser l’utilisation des logiciels libres au sein de la fonction publique.

Favoriser l’utilisation des logiciels libres au sein de la fonction publique.

Les dépenses informatiques de la fonction publique sont très élevées étant donné le coût des licences des produits commerciaux. Il serait possible de réduire ces coûts en utilisant des logiciels libres et en confiant aux utilisateurs internes la gestion des changements comme cela se fait déjà dans d’autres pays.

Pour : 84%
Contre : 16%

Proposal 2 : Do away with the provincial tax credit for union dues.

Abolition du crédit pour cotisations syndicales, professionnelles ou autres.

• Les sommes d’argent économisé seront remises aux contribuables sous forme de baisse d’impôts.

• Les indemnités versées par un fonds de grève demeureront non imposables.

Pages