septembre 2013

Équipe Autonomiste a déposé son mémoire sur l'énergie

Le parti participera à la consultation publique lundi le 30 septembre à 19h pour présenter son mémoire intitulé "Vers une politique énergétique réaliste et rentable".

Commission Ménard : Encore du gaspillage de fonds publics

Quel gaspillage! La Commission Ménard commençait à siéger publiquement hier pour tirer quelques enseignements de la crise étudiante du printemps 2012 (1). Trois commissaires à gros prix, des espaces loués, du personnel de soutien, pour donner quoi? Un rapport qui va se retrouver sur une tablette parce qu'on a voulu noyer le poisson en lui donnant un doux appât (une panacée pour faire taire honorablement les étudiants)? Pendant ce temps, le problème des frais de scolarité est loin d'être réglé et les données économiques ne sont pas des plus reluisantes.

Équipe Autonomiste organise un Colloque des partis émergents

À chaque élection, les citoyens se plaignent de manquer de choix politiques. Pourtant, il existe 19 partis politiques autorisés par la Directeur général des élections du Québec, dont plusieurs nouveaux partis qui se sont ajoutés suite à l’effervescence politique des dernières années. Toutefois, la plupart de ces partis émergents demeurent ignorés des médias et de la population. Équipe Autonomiste étant l'un d'entre eux, a décidé de corriger cette situation en organisant le premier Colloque des partis émergents.

Incohérence et ingérence du PQ concernant l'égalité homme-femme

Concernant les nominations au Conseil du statut de la femme (1), Équipe autonomiste s'étonne des propos de la ministre Maltais niant son ingérence alors qu'elle choisit ce moment précis pour faire ces quatre nominations. Pourquoi ne pas avoir procédé plus tôt ou plus tard?

Séparer l'enseignement de l'endoctrinement

Une amie sur Facebook a écrit: «Mon grand avait des sujets de discussion bien intéressant ce soir! La peur que les Québécois parlent autre chose que le français, les signes religieux dans les lieux publics, etc.» Elle faisait allusion à certains professeurs qui se font la courroie de transmission des partis au pouvoir. «C'est de l'endoctrinement! Faut que les profs enseignent, ils n'ont pas à endoctriner les enfants! Ça devrait être une cause de congédiement!»

5 à 9 d'Équipe Autonomiste au Dooly's

Vous ne savez plus pour qui voter ? Venez nous rencontrer.

Pour les intéressés, on formera des groupes de discussions sur la Charte des valeurs québécoises, la commission de l'énergie, ou autres sujets d'actualité.

Aussi, sur place, de futurs candidats aux élections provinciales.

Dooly’s Henry IV, local 190
2600 Saint-Jean Baptiste, Québec

Pour vous y rendre:

Date: 
Mercredi, 18 septembre, 2013 -
17:00 - 21:00

Mieux enseigner l'histoire, mais sans l'ingérence du gouvernement

Le Parti Québécois propose une Réforme des cours d'histoire du primaire au cégep en mettant l'accent sur l'histoire nationale du Québec (réf. 1). Équipe autonomiste approuve le principe de vouloir donner davantage de culture aux Québécois, mais considère que ce n'est pas au gouvernement de dicter le contenu des cours. La matière des cours d'histoire devrait être sous la responsabilité des historiens, les méthodes d'enseignement choisies par les enseignants, alors que le ministère se contenterait de s'assurer qu'une base est donnée sans plus.

Améliorer les soins de santé en abolissant l'incompétence et les procédures

Des gestionnaires d'hôpitaux suggèrent de mettre en place un système pour minuter et évaluer le temps que les infirmières consacrent à réaliser chacune de leurs tâches (voir réf. 1). Le fait d'avoir pensé à une telle procédure démontre clairement que ces cadres sont plus préoccupés par la technocratie que par les résultats. Il est évident que cette stratégie vise uniquement à justifier leur emploi et à ...

Équipe Autonomiste en entrevue à propos du projet de Charte des valeurs québécoises

Guy Boivin, chef d'Équipe Autonomiste, était à Versus Radio le 29 août, pour discuter de la position du parti sur le projet de Charte des valeurs québécoises que présentera prochainement le Parti Québécois. Il explique pourquoi les risques d'échec de ce projet sont élevés, autant sur le plan de la définition d'une valeur québécoise que sur son application éventuelle. Il présente aussi quelques pistes de solutions différentes pour résoudre certains problèmes visés par cette Charte. La question de l'intégration des immigrants et de leur nombre (55 000 par an) a aussi été soulevée.