octobre 2013

Réflexion sur l'euthanasie

La ministre Hivon prêche pour l'aide médicale à mourir (1).
Une question d'Équipe autonomiste: «Si le personnel médical met tout à la disposition du mourant pour qu'il mette fin lui-même à ses jours, le fera-t-il?» Moi, je crois que, pour la plupart des gens, la réponse sera non. La mort assistée leur permet de se décharger de cette responsabilité sur le dos d'un tiers. Comment le personnel infirmier ou le médecin vit-il avec ça?

La surconsommation de médicaments et les coûts en santé

Équipe autonomiste fait écho au docteur Fernand Turcotte, traducteur du livre Malades d'inquiétude (1). En effet, tout comme lui, nous dénonçons la tendance à la surmédicalisation dans les hôpitaux, les résidences, chez les enfants. Comme lui, nous nous demandons: sommes-nous malades d'inquiétudes? C'est une bonne réflexion à faire pour réduire les coûts dans les services de santé et les services sociaux.

Autre réflexion sur la non signature de la constitution

Les juristes laissent entendre que le Québec est lié par la Constitution canadienne de 1982 alors que le Québec ne l'a jamais signée. Je comprends qu'il y a une application tacite de cette constitution en attendant que les propositions de réforme (qui ne viendront sans doute jamais) parviennent des autres provinces depuis les négociations de Charlottetown. Équipe autonomiste se pose une question: si le Québec n'a jamais signé la constitution, comment peut-on lui opposer, par exemple, en Cour suprême? Si la constitution lui est vraiment imposée, pourquoi le Québec doit-il la signer?

Réduire les interventions de l'État pour améliorer l'éducation

Avez-vous lu l'essai de Diane Boudreau (1), Une éducation bien secondaire, chez Essai libre? Cette enseignante retraitée y dresse un portrait très juste de notre système d'éducation actuel et confirme Équipe autonomiste de vouloir faire une réforme en profondeur de notre système d'éducation, en réduisant au minimum l'implication de l'État, par son ministère interposé, et en remettant l'instruction entre les mains des enseignants, les vrais spécialistes du domaine.
(1) http://www.pouruneécolelibre.com/2013/03/une-education-bien-secondaire.html

Et si on faisait une confédération plutôt qu'une fédération ?

Les Québécois ne sont plus, vive les Canadiens! Voilà ce que je retiendrais de l'article de Paul Journet dans La presse d'hier (1): «l'appui à la souveraineté stagne depuis quelques années sous la barre des 40%, on observe une tendance contraire pour l'attachement au Canada.» Depuis le temps qu'Équipe autonomiste le dénonce, la faible natalité québécoise, le fort taux d'immigration, les Québécois se remplacent eux-mêmes par une autre société.

Au tour d'Ubisoft de profiter des cadeaux du gouvernement du Québec-

Eh oui! Équipe autonomiste dénonce encore les politiques économiques qui donnent de l'argent aux grosses entreprises déjà rentables. Cette fois, c'est Ubisoft qui profite des largesses du généreux «gouverne-maman» (1).
(1) http://www.journaldemontreal.com/2013/09/30/ubisoft-des-emplois-qui-cout...

Constitution et référendum : le fédéral s'inquiète pour rien

Équipe autonomiste s'étonne que le Parti conservateur fédéral sorte cette question constitutionnelle liée à la loi 99. Outre le silence des partis sur la question, avant que le fédéral ne vienne attiser le feu, le projet d'indépendance du Québec semble irrémédiablement voué à l'échec. Selon les derniers chiffres, aux dernières élections provinciales, environ 47% (dans les faits 40,14%(1)) des électeurs portaient leur choix sur un parti souverainiste (Parti québécois, Québec solidaire, Option nationale, Parti indépendantiste, etc.).

Le drame des petits-enfants qui sont privés de voir leurs grands-parents

Équipe autonomiste prône pour le droit des grands-parents de voir leurs petits-enfants. À ce sujet, vous pouvez regarder une vidéo de 28 minutes reçue d'une de nos membres (réf. 1). D'autant plus que cette démarche correspond à notre valeur numéro 3 portant sur la cellule familiale: aider les familles à s'occuper de leurs enfants.
1- http://matv.ca/quebec/mes-emissions/100-problemes-1/videos/2686344690001
2- www.grands-parents.qc.ca

Premier Colloque des partis émergents, le 2 novembre 2013

À chaque élection, les citoyens se plaignent de manquer de choix politiques. Pourtant, il existe 19 partis politiques autorisés par le Directeur général des élections du Québec, dont plusieurs nouveaux partis se sont ajoutés suite à l’effervescence politique des dernières années.

Toutefois, la plupart de ces partis émergents demeurent ignorés des médias et de la population. Équipe autonomiste étant l'un d'entre eux, a décidé de corriger cette situation en organisant le premier Colloque des partis émergents. Dans les prochains jours, les 14 autres partis n’ayant pas de représentant à l’Assemblée nationale seront invités à cette journée du 2 novembre prochain à Québec.

pour plus d'information, cliquez ici.

5 à 9 d'Équipe Autonomiste mercredi le 16 octobre 2013

Mo Resto Bar
810 Boulevard Charest Est, Québec
Stationnement facile
Repas sur place

Vous ne savez plus pour qui voter ? Venez nous rencontrer.
Pour les intéressés, on formera des groupes de discussions sur la Charte des valeurs québécoises, la commission de l'énergie, ou autres sujets.
Seront sur place de futurs candidats aux élections provinciales.

Soyez un acteur du changement, impliquez-vous en politique !

Indéfini

Pages