novembre 2015

Le droit des enfants de connaître leurs origines

En cette Journée Internationale des droits de l'enfant (1), Équipe autonomiste considère que tous les enfants devraient pouvoir connaître leurs origines et demande que les lois soient ajustées en ce sens.

Récemment, le gouvernement du Québec a mis en place, dans les écoles, les cours d’éducation sexuelle pour les enfants du primaire et du secondaire. Les élèves apprendront les différents types de familles cependant aucune mention sur l’importance de l’origine des enfants.

Les lois biologiques dictent que tout enfant provient d’un homme et d’une femme. Le clonage et les manipulations génétiques (parent mitochondrial) étant interdits au Québec, même avec toutes les sortes de pactes possibles pour la conception d’un enfant, celui-ci provient toujours d’un homme (père) et d’une femme (mère). La notion de parent désigne... (Lire la suite)