Économie et finances publiques

Réduire les dépenses

Proposition 3 : Réduire la taille de la fonction publique en révisant, avec l’aide du vérificateur général du Québec.

Réduire la taille de la fonction publique en révisant, avec l’aide du vérificateur général du Québec, la raison d’être de chaque ministère, organisme et programme gouvernemental, et conserver uniquement ceux qui sont nécessaires.

Bien des services ont été constitués suite à un problème ou une commande politique ponctuelle. La raison n'existe plus, mais la fonction demeure. De plus, les techniques de travail ont évolué et le nombre de personnes nécessaires pour réaliser certaines tâches a diminué.

Proposition 4 : Cesser les publicités produites par le gouvernement, qui ont pour but de valoriser ses positions et justifier ses politiques.

Cesser les publicités produites par le gouvernement, qui ont pour but de valoriser ses positions et justifier ses politiques.

Par contre, les messages à but éducatif demeurent autorisés.

Proposition 5 : Cesser l’installation de panneaux indiquant le coût des travaux publics financés par le gouvernement.

Cesser l’installation de panneaux indiquant le coût des travaux publics financés par le gouvernement.

Avec plus de 1 300 chantiers, à près de 10,000 $ par chantier, c'est entre 10 et 13 M $ que nous gaspillons sans raison.

Proposition 6 : Ouvrir au reste du Canada le processus d’appel d’offres pour les travaux publics de construction et de réfection de routes.

Ouvrir au reste du Canada le processus d’appel d’offres pour les travaux publics de construction et de réfection de routes.

Considérant les résultats des rapports d’enquête récemment rendus public en 2012 qui nous révèlent que l’on paye jusqu’à 30% trop cher, cette approche vise à réduire les coûts de construction en forçant les entreprises et les syndicats à être compétitifs.

Proposition 8 : Privatiser les casinos gérés par Loto-Québec.

Privatiser les casinos gérés par Loto-Québec.

Le Québec serait le seul endroit au monde où des casinos sont déficitaires. La mauvaise gestion interne en serait la cause. Il serait sans doute plus profitable pour l’État de taxer les profits.

Proposition 9 : Inclure la déclaration d’impôts provinciale à même la déclaration d’impôts fédérale.

Inclure la déclaration d’impôts provinciale à même la déclaration d’impôts fédérale.

Cela se fait dans les 9 autres provinces et permettrait de réduire les coûts de gestion et la charge de travail du contribuable et des comptables.

Stimuler l’économie

Proposition 11 : Harmoniser les retenues à la source pour les employeurs.

Harmoniser les retenues à la source pour les employeurs.

Actuellement, les entreprises doivent payer ou retenir à la source la CSST, les assurances pour l’emploi, parentales, médicaments et autres, et l'impôt sur le revenu. Un taux horaire, unique et harmonisé, sera calculé pour l'employeur afin de simplifier la gestion des retenues à la source.

Proposition 12 : Amender la Loi sur les compétences en retirant l’article qui exige qu’un employeur dépense 1 % de sa masse salariale en formation de sa main-d’œuvre.

Amender la Loi sur les compétences en retirant l’article qui exige qu’un employeur dépense 1 % de sa masse salariale en formation de sa main-d’œuvre.

Cette mesure, imposée de façon uniforme à tous les types d’entreprises est contre-productive. Des entreprises qui emploient des travailleurs peu spécialisés et qui opèrent sur une marge de profit minime sont grandement pénalisées, alors que des entreprises spécialisées dépensent beaucoup plus que 1 % de leur masse salariale en formation.

Proposition 13 : Accorder une réduction d’impôts sur les taxes payées pour travaux de rénovation ou d’entretien de résidence familiale.

Accorder une réduction d’impôts sur les taxes payées pour travaux de rénovation ou d’entretien de résidence familiale.

Cette mesure vise à réduire la fraude fiscale sur les taxes de vente et le travail au noir.

Proposition 14 : Éliminer le protectionnisme et les taxes excessives imposées par Loto-Québec sur les loteries et concours étrangers.

Éliminer le protectionnisme et les taxes excessives imposées par Loto-Québec sur les loteries et concours étrangers.

Donner la chance et la liberté aux citoyens du Québec de pouvoir participer à des concours externes parfois très lucratifs.