Absence de l'égalité hommes-femmes dans le personnel enseignant au Québec

Le nouveau rapport statistique (1) sur le système québécois en 2010-2011, «Principales statistiques de l'éducation», vient de paraître et révèle que les trois quarts du personnel enseignant permanent sont des femmes (102 752 personnes enseignent au préscolaire, primaire et secondaire, dont 56 184 ont la permanence) et aucun organisme ne fera d'esclandre parce qu'il n'y a pas d'égalité entre hommes et femmes et pourtant, s'il en avait été inversement, les multiples organismes féministes subventionnés par l'État auraient monté aux barricades.

C'est pourquoi Équipe autonomiste veut rétablir l'égalité hommes/femmes, mais dans les deux sens en ordonnant à ces organismes «étatiques» de défendre à la fois les deux sexes qui les payent.
Référence : (1)http://www.mels.gouv.qc.ca/fileadmin/site_web/documents/publications/ref...