Autre réflexion sur la non signature de la constitution

Les juristes laissent entendre que le Québec est lié par la Constitution canadienne de 1982 alors que le Québec ne l'a jamais signée. Je comprends qu'il y a une application tacite de cette constitution en attendant que les propositions de réforme (qui ne viendront sans doute jamais) parviennent des autres provinces depuis les négociations de Charlottetown. Équipe autonomiste se pose une question: si le Québec n'a jamais signé la constitution, comment peut-on lui opposer, par exemple, en Cour suprême? Si la constitution lui est vraiment imposée, pourquoi le Québec doit-il la signer? Le Québec n'est-il pas ridicule en jouant le jeu constitutionnel d'une constitution qu'il n'a jamais signé? Équipe autonomiste propose de négocier avec la fédération canadienne, liée par la constitution de 1982, pour devenir avec elle une confédération et inciter les autres provinces à en faire autant. Nous verrons bien ... mais ce serait sûrement une avenue possible pour sauver l'autonomie du Québec et dénouer cette impasse.