C’est facile quand c’est l’argent des autres

Pourquoi ramener continuellement d'anciens politiciens, pour leurs propos, alors que de nouveaux partis ne demandent qu'à être entendus? Bien sûr, monsieur Parizeau n'a pas tort lorsqu'il affirme que la gratuité scolaire, dans les universités, est une avenue possible. Ça ne prend pas la tête à Papineau pour l'affirmer. Par contre, il faut maintenant apporter une solution réaliste. C'est pourquoi Équipe autonomiste s'explique quand il s'oppose à la gratuité dans les universités. Premièrement, il faut que quelqu'un paye et d'en faire payer une juste part aux étudiants les oblige à réaliser qu'il n'y a rien de gratuit, de là, aussi, l'effort pour ne pas s'encroûter sur des bancs d'école.

Équipe autonomiste veut responsabiliser les gens et son discours dénonce ceux qui parasitent. Ce qui m'amène à parler de la suspension du sénateur Brazeau avec solde. Le sénat qui exclue un de ses membres, plutôt que de le tolérer au «travail», ne devrait-il pas se partager la facture entre eux plutôt que de la refiler au bon peuple? Puisque c'est une décision qui leur est personnelle. Le sénateur Brazeau ne peut être exclu par la société car il n'est pas encore condamné. Nous le payons, donc qu'il «travaille», et sa présence au «boulot», contrairement à certaines situations où il est préférable de le retirer préventivement, n'entraîne aucun conflit d'intérêts.

Ce qui m'amène à conclure par une philosophie qu'Équipe autonomiste ne veut jamais appliquer. Et je l'écris en pensant à la facture des vaisseaux militaires commandés par le gouvernement fédéral. Nos élus gèrent de façon irresponsable notre argent alors que si c'était personnellement que l'un d'eux s'achetait un bateau, il verrait un peu plus sagement à la dépense, voire à la livraison dans les délais, etc. Mais ce n'est pas leur argent propre, donc, encaisse Brazeau, c'est le peuple qui paye! Allez à l'université gratis, moi qui suis simple ouvrier à Saguenay, je paierai, en plus de mon cours spécialisé en bois ouvré de 7000$ qu'aucun des hauts gradés n'acceptera de défrayer pour m'aider!?!

Ah! c'est facile quand c'est l'argent des autres ...