Cessons de produire des vidanges à valeur ajoutée !

Le système actuel :

1-On commence avec des matières "recyclables" propres et triées.
2-On les mélange dans le bac de récupération souvent nommé à tors bac de "recyclage".
3-Des camions viennent ramasser le contenu des bacs et les mélangent encore plus.
4-Ces camions vident leur contenu au centre tri, ce qui mélange encore plus ces matières.
5-Le centre de tri essaie de séparer les matières avec des équipements coûteux et des employés qui font un emploi ingrat et même dangereux.
6- Certaines matières plus ou moins propres sont envoyées par bateau dans d’autres pays alors que les autres sont enfouies ou incinérées localement étant trop contaminées pour être utilisables.
7-Recyc-Québec paye à gros prix des publicités de Ti-mé ou autres pour convaincre les gens de "recycler".

Résultats :

On paye les sites d'enfouissement pour y mettre des vidanges améliorées et coûteuses car elles ont fait un détour par les centres de tri. Que de ressources, d’argents et d’efforts pour produire… des vidanges haut de gamme. Ce système est un échec ( Échec du recyclage ).
Équipe Autonomiste propose de remplacer ce système inefficace et coûteux par un système plus performant car il est nécessaire de gérer correctement les déchets ( 
Gestion des déchets ).

 Solutions : 

1- Abolir les bacs de récupération, les camions qui les ramassent, les centres de tri et les publicités.
2-Instaurer la consigne généralisée sur tous les contenants et mettre en place des centres de dépôt où les gens iront porter tous les contenants comme en Alberta (
Recyclage en Alberta ).
3-Brûler les vrais déchets pour produire de l'énergie ou continuer de les enfouir correctement

Retombées du nouveau système :

Les matières recyclables de haute qualité seront mieux recyclées par les industries.
Les commerçants seront libérés de la tâche de récupérer les contenants consignés.
Les gens seront libres d’aller porter leurs contenants aux centres de dépôt, de les donner ou même de les jeter tout simplement. Ils pourront choisir d’éviter de payer les consignes en faisant du zéro déchet. (
Le zéro déchet )
L’État cessera de financer des publicités inutiles et coûteuses.
De nombreux travailleurs pourront se consacrer à de meilleurs emplois, là où il y a pénurie de main d'oeuvre.
Les taxes municipales devraient baisser suite à l'abolition du système de collecte et des centres de tri.

 

Équipe Autonomiste, pour des solutions simples et efficaces.

Louis Chandonnet, porte-parole en environnement

Stéphan Pouleur, chef d’Équipe Autonomiste.