Constat d'une démocratie malade

Nous avons passé de porte en porte samedi dernier (le 9 novembre) pour nous présenter dans Outremont, ensuite Viau, et les membres d'Équipe autonomiste tenaient à ce que je fasse une capsule dénonçant principalement deux attitudes. La première: des gens refusaient de signer pour que nous puissions nous inscrire, répliquant que, n'étant pas de leur parti, ils ne voulaient même pas que nous puissions nous présenter et que, si leur parti était unique, ça les satisferait. Nous étions obligés de leur rappeler que, dans ce régime totalitaire, ce ne serait peut-être pas leur parti qui serait là. La deuxième, qui nous dérange le plus: plusieurs personnes se font maintenant un point d'honneur de nous dire haut et fort qu'ils ne vont plus jamais voter, d'autres ont dénoncé le Parti québécois et la Coalition Avenir Québec de ne présenter aucun candidat dans Outremont, concluant que s'ils avaient été leur choix, ils ne seraient donc pas aller voter. Le système politique est parfois son propre bourreau!