Dossier Anacolor : Réponse d’Équipe Autonomiste au Regroupement citoyen pour la qualité de l’air à Cap-Rouge

L’Équipe Autonomiste et son candidat Jean-Luc ROUCKOUT, pour l’élection partielle dans Louis-Hébert, regrettent que ce dossier environnemental n’ait toujours pas trouvé de solutions après 5 ans d’existence et diverses expertises et contre expertises.

Équipe Autonomiste vise à trouver une solution GAGNANT/GAGNANT pour tous :

  • Pour la qualité de l’air et le Groupe qui la représente ;
  • Pour Anacolor et ses 45 travailleurs ;
  • Pour les contribuables et leur porte monnaie.

 

Notre compréhension du dossier suite à notre rencontre avec le groupe de citoyens :  

Les citoyens qui résident autour de l’entreprise Anacolor sont inquiets de la qualité de l’air puisque la Santé publique a confirmé qu’il y a des risques pour leur santé. Ils veulent que l’entreprise demeure en fonction, mais en même temps s’assurer qu’elle ne génère pas de risque pour leur santé. Suite à des changements de production en 2012, le Ministère de l’Environnement a demandé à l’entreprise de faire une demande de modification de permis. Celle-ci a suivi le processus, mis à part qu’elle refuse d’installer certains systèmes de réduction des émissions de produits qui seraient arbitraires selon elle. Actuellement, la surveillance et la validation des émissions polluantes sont effectués une firme engagée par Anacolor qui présente les résultats au Ministère de l’Environnement. Cette manière de procéder laisser planer le doute chez les citoyens concernés.  

 

Proposition d’Équipe Autonomiste et de son candidat monsieur Jean-Luc Rouckout :

1-Rencontrer Anacolor pour comprendre leur problématique et leur proposer de s’engager dans un processus externe reconnu, neutre et impartial en qui les citoyens ont confiance, pour faire le suivi des émissions de matières polluantes tel que ISO 14001 (dont l’outil qualité AMDEC, Analyse des Modes de Défaillances, de leurs Effets et de leur Criticité) et l’installation des systèmes filtrations si nécessaires. La mise en place du processus de suivi devra être complétée dans les six mois suivant l’élection du 2 octobre. Ainsi, les citoyens seraient rassurés, l’entreprise continuera de fonctionner et les contribuables ne paieraient plus pour des frais juridiques.

En cas de refus par Anacolor,

2-Équipe Autonomiste encouragera les citoyens et le ministère de l’Environnement à continuer les mesures coercitives envers Anacolor. Par exemple, les citoyens pourraient aller en recours collectifs contre Anacolor et contre la ville qui leur a permis la construction de maison près d’une usine sans avoir, au préalable, mis en place un système fiable de surveillance de la qualité de l’air.  

De plus, monsieur Jean-Luc Rouckout s’engage à rencontrer Anacolor avant a fin de la campagne électorale dans Louis-Hébert pour connaître le point de vue de l’entreprise. Il offre aussi aux deux partis sa collaboration pour utiliser une méthodologie qualité pour identifier des solutions.

 

Jean-Luc Rouckout, candidat dans Louis-Hébert

Stéphan Pouleur, chef d’Équipe Autonomiste