Est-ce que la violence faite aux enfants vaut moins chère que celle faite aux animaux?

Équipe autonomiste ne peut approuver une attitude comme celle de l'employé de Pont-Rouge envers des veaux (1) (2). Elle s'interroge sur l'agressivité gratuite de cette personne qui a visiblement des problèmes personnels à régler. C'est évident que cette personne n'est pas à sa place. Pourquoi tant de violence contre des victimes innocentes? Équipe autonomiste appuie Mercy for Animals Canada et la Société pour la prévention de la cruauté envers les animaux mais elle se questionne quand les agriculteurs affirment qu'il faudrait investir beaucoup pour adapter leurs installations à l'élevage en groupe (1). N'est-ce pas moins cher de laisser libre cours à des animaux que de construire des enclos? Il y a parfois de ces arguments qui demandent à être confirmés. On me dit que libres, les veaux grossiraient moins vite. Toutefois, un bon agriculteur sait qu'il ne fera pas d'argent avec des veaux malades et battus. Équipe autonomiste est favorable à des lois protégeant les animaux d'élevage. Par contre, les articles de journaux cités titrent «cinq ans de prison» possible pour ce genre de personne alors que des pédophiles peuvent s'en tirer avec moins de deux ans de prison (3). Les priorités à la bonne place, s'il vous plaît.

(1) http://www.journaldemontreal.com/2014/04/21/enquete-criminelle-pour-sauv...
(2) http://tvanouvelles.ca/lcn/infos/faitsdivers/archives/2014/04/20140422-0...
(3) http://tvanouvelles.ca/lcn/infos/regional/sherbrooke/archives/2014/02/20...

Guy Boivin
Équipe autonomiste