Faire cesser le règne de l'ignorance

Quand nous regardons nos élus prendre des décisions en fonction de l'opinion publique, sans se donner la peine de s'informer sur la réalité des faits, il clair que notre société vit sous le règne de la doxa, c'est-à-dire l'empire de l'ignorance tel que décrit par Jean Laberge (p. 104 dans son livre Le devoir à l'éducation). Le taux élevé d'analphabètes fonctionnels au Québec, la pratique de nombreux médias qui préfèrent cultiver les préjugés plutôt qu'informer objectivement, le tout combiné à l'obligation du système scolaire de distribuer des diplômes à des étudiants qui ne les méritent pas toujours, dans le seul but d'atteindre des quotas de performance, contribuent à entretenir ce règne de l'ignorance.

Pour faire cesser ce règne et une gouvernance selon l’opinion publique, Équipe autonomiste a décidé qu’un des objectifs de sa mission serait d’informer la population. C’est pourquoi, le parti s’est fixé comme règle de conduite de montrer l’exemple et de s’informer avant de prendre position. Ainsi, il arrivera que le parti retardera de se prononcer sur certains sujets tant qu’il n’aura pas rassemblé assez d’informations fiables pour prendre une décision éclairée. Un cas vécu récemment, la position d’Équipe autonomiste sur le registre québécois des armes à feu. Nous avons travaillé ce dossier et nous avons même assisté aux conférences, à ce sujet, tenues à Drummondville, ce week-end, en lien avec l'Association canadienne des propriétaires d'armes à feu. Nous nous fiions jusqu'alors aux informations disponibles dans les médias basées sur le sensationnalisme et l'émotivité. Certains confrères ont démontré, avec preuves à l’appui, que l’enregistrement des armes d'épaule, dont les fusils de chasse, n’aura aucun effet sur la sécurité et sera très coûteux, d'autant plus que ses informations sont déjà accessibles, par les policiers, grâce aux demandes nécessaires de permis de possession et d'acquisition d'armes. Nous sommes maintenant clairement contre un tel registre et nous tenons à ce que la population soit correctement informée.

Dans ce but d’informer, le parti désire organiser régulièrement des conférences ouvertes au public sur différents sujets d’actualité. Ces activités ne visent pas à financer le parti, mais simplement à renseigner les citoyens. Une telle activité d’information aura lieu à Québec, le 9 mars prochain, et portera sur les sujets suivants : le multiculturalisme, par Daniel Laprès; l’éducation, par Jean Laberge; le féministe et la condition des hommes, par Gilbert Claes. Nous invitons les citoyens et les journalistes à venir y assister en grand nombre. Réservez votre place.