La sous-traitance informatique : un autre gaspillage à éliminer

Pour en rajouter encore un peu plus dans le dossier du «bordel informatique» au gouvernement provincial (1), il y aurait 3 milliards de dollars juste pour des contrats à des firmes externes, en 2013, en informatique, et ce n'est que pour ce qui est possible de comptabiliser car bien des fois les contrats passent dans les achats de matériels de bureau et de meubles.

Rappelons, comme l'écrivait Richard Perron dans l'article cité (1), que «lorsqu'il est question des contrats de service en sous-traitance en informatique, le frisson de fraîcheur se transforme inévitablement en frisson d'horreur! Et pour cause, car le gouvernement se dit incapable de dévoiler le coût exact des contrats qu'il sous-traite!»

Équipe autonomiste se promet d'ordonner qu'un vrai ménage se fasse au gouvernement avant de demander aux gens de se serrer la ceinture.
(1) http://spgq.qc.ca/default.aspx?page=9&NewsId=634&lang=fr-CA

Guy Boivin, chef d'Équipe autonomiste