Les membres d'Équipe autonomiste en faveur du péage sur les nouveaux ponts

Équipe autonomiste s'est penchée sur la question des péages pour financer le nouveau pont Champlain, à Montréal. À noter qu'il y avait un péage sur le pont Jacques-Cartier jusqu'en 1962 (réf. 1) et sur le pont Champlain jusqu'en 1990 (réf. 2). En novembre dernier, Équipe autonomiste a demandé l'avis de ses membres puisque dans le comité d'organisation du parti, il y avait autant de pour que de contre et des commentaires du genre: «Nous sommes déjà taxés, que les usagers payent, etc.». Ci-joint, le résultat du sondage et les arguments des répondants.
Références :
1- http://grandquebec.com/montreal-histoire/histoire-pont-cartier
2-http://fr.wikipedia.org/wiki/Pont_Champlain_(Montr%C3%A9al)

Guy Boivin, chef d'Équipe autonomiste

Résultat du sondage concernant le péage sur les ponts :
La majorité des membres qui ont répondu est pour le péage.

Arguments pour :

-Utilisateur/payeur.

-Je suis pour l'utilisateur/payeur et je rage de devoir payer ce frais-là alors que je n'utilise pas ce service.

-Que ceux qui l'utilisent paient plus.

-Je paierai pour emprunter les ponts sur lesquels je passe.

-Je suis d'avis que les utilisateurs paient un droit de passage pour financer le nouveau pont Champlain et aussi pour son entretien.

-Nous avons toujours tendance à construire de nouvelles infrastructures, au Québec, en oubliant que nous devrons les entretenir afin qu'elles durent!

-Je suis pour un péage sur les nouveaux ponts.

-Un péage peut être envisagé pour une nouvelle route ou un nouveau pont lorsqu'il y a une route ou un pont alternatif.

-Comme pour les anciens ponts, le péage doit être en place pour un temps déterminé. Et TOUS les utilisateurs devraient payer y compris les cyclistes, piétons, etc.

-La hauteur du tarif doit être celle d'une participation aux frais et non une source de profits.

-En Ontario, il y a aussi une différence de tarifs pour les Ontariens (plaque d'immatriculation de l'Ontario) et les non-Ontariens dans les endroits sujets à tarification.

-Les non-Ontariens paient plus cher que les Ontariens, comme il se doit, sur les routes de l'Ontario.

-C'est une bonne idée, mais j’enlèverais le frais de transport en commun sur nos plaques.

Arguments contre :

-Si on ouvre la porte à ce genre de péage, cela va inciter pour d'autres péages sur d'autres infrastructures.

-Le gouvernement doit mieux gérer les dépenses publiques et financer ce qui est important, dont les routes et les ponts. Il doit couper les dépenses moins utiles et diminuer la lourdeur administrative du système gouvernemental (et pourtant, je travaille au gouvernement!!! mais il faut repenser le système dans certains secteurs, dont celui du système de santé).

-Le fait de retourner en arrière, en faisant débourser de nouveau les utilisateurs du pont en question, n`est pas recevable, parce cela s`ajoute à d`autre taxes de toutes sortes, en pénalisant et en appauvrissant davantage les utilisateurs du pont qui n`ont pas choisi nécessairement d'emprunter ce pont afin de remplir certaines obligations auxquelles ils doivent se plier, soit de travail, d`études, de santé, etc. Je suggérerais, plutôt, d`ajouter une cotisation additionnelle à payer, soit sur le permis de conduire ou l`enregistrement de véhicule de tous les détenteurs de permis de conduire, en autant que l`augmentation soit modérée et égale pour tous les détenteurs de véhicules. Les véhicules tout-terrains et les motoneiges, à l`exception des motos, devraient payer eux aussi cette cotisation additionnelle.