Mieux enseigner l'histoire, mais sans l'ingérence du gouvernement

Le Parti Québécois propose une Réforme des cours d'histoire du primaire au cégep en mettant l'accent sur l'histoire nationale du Québec (réf. 1). Équipe autonomiste approuve le principe de vouloir donner davantage de culture aux Québécois, mais considère que ce n'est pas au gouvernement de dicter le contenu des cours. La matière des cours d'histoire devrait être sous la responsabilité des historiens, les méthodes d'enseignement choisies par les enseignants, alors que le ministère se contenterait de s'assurer qu'une base est donnée sans plus. Aussi, Équipe autonomiste se questionne sur la pertinence des cours d'histoire obligatoires au niveau collégial car le bagage culturel de base devrait être acquis au secondaire pour permettre une formation de pointe, une fois rendu à ces niveaux d'instruction.

Référence :
http://www.journaldemontreal.com/2013/09/02/en-vigueur-des-septembre-2014