Moins d'immigration et plus de sélectivité

Ce qui me dérange dans cet article d'Y a pas de presse (1), concernant le témoignage de Dalila Awada, à l'émission Tout le monde en parle, du 29 septembre dernier, c'est qu'elle affirme que le voile au Québec est purement culturel alors qu'elle est une immigrante de la deuxième génération. À la deuxième génération, sa culture n'est-elle pas québécoise et non plus arabe? C'est ce qui nous fait dire, à Équipe autonomiste, que nous ne venons plus à bout d'assimiler les immigrants parce qu'il en entre trop, que nous voulons réduire leur nombre et sélectionner davantage d'immigrants dont la culture ressemble plus à la nôtre.

Nous ne voulons pas plus de politiques visant à favoriser des minorités dites visibles, des groupes d'immigrants minoritaires. Nous voulons que, une fois reçus, les immigrants deviennent des Québécois traités comme et au même niveau que les autres. Tu es un Québécois, un point, c'est tout, et ta culture fait place à la nôtre ... avec une toute petite pointe d'exotisme!
(1) http://yapasdpresse.blogspot.ca/2013/10/la-belle-dalila-tlmep-plus-quune...