Obliger les syndicats au vote secret

Équipe autonomiste dénonce certaines méthodes syndicales de scrutin, en faveur de la grève dans la construction, qui ressemblaient trop à ce qui s'est parfois vécu dans les assemblées d'étudiants pour le carré rouge: des convocations sommaires où l'on s'assurait que les gens présents fassent passer le vote. Équipe autonomiste s'objecte contre les méthodes d'intimidation et de harcèlement et veut obliger à des règles qui forcent, du moins dans ces décisions majeures, à une convocation en bonne et due forme et à un vote secret.