Oui aux élections à date fixe, mais le dimanche

Équipe autonomiste approuve l'idée du Parti québécois de tenir les élections à date fixe. Par contre, le scrutin devrait se dérouler un dimanche. Ce serait plus facile pour tout le monde et moins coûteux; plus facile pour trouver des locaux et du personnel et les élèves ne manqueraient pas une journée d'école. Équipe autonomiste a une proposition à l’étude sur ce sujet mais envisage de tenir des élections plutôt aux cinq ans, histoire de pouvoir mener à terme un bon plan quinquennal. De plus, à ce projet de loi 3, le fait de permettre au premier ministre d'avoir le pouvoir discrétionnaire de demander au lieutenant-gouverneur de déclencher des élections, avant la date prévue, n'enlèvera rien aux calculs partisans déjà existants, s'il n'y a pas une pénalité liée à cette anticipation. Il faut aussi se demander ce que cette nouvelle loi prévoit lorsqu'un gouvernement tombera (décès, démission, minorité renversée). Faudra-t-il attendre ladite date fixe? Idéalement, ne vaudrait-il pas mieux dire que le directeur général des élections doit automatiquement déclencher des élections pour le dimanche du premier mois suivant la fin d'un gouvernement qui, lui, ne peut dépasser son mandat de cinq ans à moins d'une élection le reconduisant? C'est à réfléchir.
Référence :
http://www.ledevoir.com/politique/quebec/380859/des-elections-a-date-fix...