Pas d'aéroport sur des terres agricoles

La ville de Mascouche désire déplacer son aéroport afin que l’endroit existant soit converti en quartier technologique/industriel (réf. 1). La municipalité affirme que c’est un lieu stratégique pour le développement économique de la ville afin de faciliter l’accessibilité de la main-d’œuvre. Cependant, le nouvel aéroport sera construit sur des terres agricoles. De plus, leur quartier fera compétition, dans le domaine aéronautique, avec Mirabel, là où déjà plusieurs terres agricoles sont perdues, et avec d’autres secteurs industriels (ouest/est de l’île de Montréal) qui possèdent déjà un potentiel de développement et une offre en bâtiments suffisants. Y a-t-il une logique à cela? Il est possible de faire plus avec ce que l’on a déjà.

Équipe autonomiste appuie les résidants des terres agricoles pour leur engagement à leur métier (réf. 2 et 3), comme par le passé (réf. 4). La proportion de bonnes terres agricoles au Québec est faible, à peine 2 %. C’est un patrimoine précieux qu’il faut préserver pour nos générations futures. Cela fait partie de la valeur numéro 2 d’Équipe autonomiste: l’équité entre les générations.

Encore une fois:
• Le Québec doit être prévoyant et ne pas détruire ses bonnes terres s’il veut conserver son autonomie alimentaire, du moins pour ses aliments de base, car un peuple affamé est un peuple vulnérable.
• Avec l’augmentation de la population mondiale qu’il faudra nourrir, la préservation des terres productives est primordiale.
• La formation des sols de grande qualité, pour la production agricole, se fait sur des milliers d’années, il est donc immoral de les détruire ou de les enfouir sous de l’asphalte pour des besoins économiques à court terme.
• Équipe autonomiste est pour le développement économique et la prospérité, mais pas à tout prix. Équipe autonomiste considère qu’il est possible de développer sans détruire à l’aveuglette.

Note: Même si ce projet n’est pas encore réalisé et qu’il y a une opposition citoyenne plus que politique, le principe de préserver notre patrimoine de terres fertiles demeure tout aussi pertinent et applicable à d’autres projets.

Références:
1-L’aéroport de Mascouche va déménager
http://ici.radio-canada.ca/regions/montreal/2014/06/10/005-aeroport-masc...
2-Mascouche: déménagement de l'aéroport dénoncé
http://fr.canoe.ca/infos/quebeccanada/archives/2014/08/20140823-111706.html
3-Aéroport de Mascouche: les opposants sur une bonne piste
http://www.laterre.ca/environnement/aeroport-de-mascouche-les-opposants-...
4-Préserver les bonnes terres agricoles pour le futur
http://equipeautonomiste.ca/?q=fr/node/418

Louis Chandonnet
et Guy Boivin, chef d'Équipe autonomiste