Équipe autonomiste approuve l'abolition du crédit d'impôt aux Fonds des travailleurs par Ottawa

L'abolition par Ottawa du crédit d'impôt pour l'achat d'actions du Fonds des travailleurs est une excellente nouvelle car ce n'est pas le rôle des syndicats de gérer du capital de risque. Équipe autonomiste considère que le Québec devrait suivre l'exemple d'Ottawa et aussi abolir ce crédit d'impôt. Depuis ses débuts, Équipe autonomiste développe des propositions qui visent à recadrer le rôle des syndicats dans leur mandat original, soit uniquement la protection des travailleurs. De plus, cette subvention déguisée est une concurrence déloyale pour des entreprises privées qui gèrent du capital de risque. Bien sûr, Équipe autonomiste n'est pas indifférente à l'aide qu'apportait le fonds aux petites et moyennes entreprises et elle est convaincue que des règles facilitatrices compenseront ce changement.