Équipe Autonomiste demande le retrait du Canada du UN Migration Pact

L’Équipe Autonomiste est fière d’affirmer qu’elle croit fermement aux droits de l’homme, mais également aux liens qui les unis et en font un peuple. Ainsi donc, nous croyons aux droits des peuples à avoir leur existence propre et à exercer leur autonomie car la souveraineté des nations est le fondement même la démocratie. C’est au peuple de décider de son sort, il doit avoir la possibilité d’exercer sa liberté d’association, avoir la liberté politique (et légale) pour affirmer son identité et ses valeurs, bref d’exister. Cela dit, nous avons des craintes face au « UN migration Pact » qui semble vouloir retirer ces droits aux nations en leur refusant le droit de choisir qui, quand et combien de gens peuvent entrer sur leur territoire, en les forçant à accepter une immigration sans filtre, les yeux fermés, incluant des gens dont les valeurs et les mœurs sont incompatibles avec les leurs et en les obligeant à leur offrir tous les avantages d’un citoyen déjà établi, y compris la protection sociale.

Ce même document suggère de retirer le fruit du labeur de nos travailleurs, en les surtaxant, pour le redistribuer à travers les pays d’où la migration est plus forte (socialisme mondial) et de bâillonner les médias qui critiquent cette politique de l’ONU ou la migration. Nous croyons fermement à la liberté d’expression même si elle doit toucher des sujets sensibles tel que le sexe, la religion, la langue ou l’ethnie par exemple, car elle est le pilier des débats nécessaires à la démocratie. C’est pourquoi nous voulons que le Canada se retire du UN migration Pact (réf.1) qu’il a signé en décembre 2018 (réf. 2). Nous sommes convaincus que de nombreux citoyens partout au Canada veulent aussi rejeter ce pacte, même si leurs élus prétendent le contraire.

Steve Therion, porte-parole en immigration
Stéphan Pouleur, chef intérimaire d’Équipe Autonomiste

Références
1-Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières
https://www.un.org/fr/conf/migration/global-compact-for-safe-orderly-regular-migration.shtml?fbclid=IwAR1NXIk8llkzObQxcNlchDPr3yEpDahkZ5P09j69bmbMfrqskO_-H83T9-g

2-Le pacte sur les migrations de l’ONU pourrait forcer le Canada d’accueillir toute la misère du monde. Journal de Montréal, 11 décembre 2018.
https://www.journaldemontreal.com/2018/12/11/le-pacte-sur-les-migrations-de-lonu-pourrait-forcer-le-canada-daccueillir-toute-la-misere-du-monde