Réduire le déficit par de meilleures approches que les coupures d'emplois à l'aveugle

Monsieur Couillard,

C'est trop simple et pas tout à fait correct de geler l'embauche dans la fonction publique (1), tout simplement parce que parfois il est nécessaire de combler certains postes essentiels en embauchant.

Par contre, si vous cherchez où couper:
- récupérez les primes octroyées aux cadres et aux professionnels auxquelles les gagne-petit n'ont pas droit; les mieux nantis sont déjà payés pour faire leur ouvrage et nous savons tous que ces primes sont accordées aux chouchous des décideurs, les autres, ayant beau se «désâmer», n'y toucheront jamais;
- ordonnez aux sous-ministres d'écraser les organigrammes des ministères, pour faire en sorte qu'il y ait moins de niveaux hiérarchiques; les coupures à l'aveugle, en ordonnant une coupe de 3 % générale, ont abouti à des ratios d'encadrement frisant le ridicule; c'est normal, les cadres vont toujours couper par en bas, donc les exécutants sont rendus en manque dans plusieurs secteurs;
- réduisez le nombre de sociétés d'État, d'agences, d'organismes, de commissions, ou fusionnez-les pour réduire le nombre de présidences, vice-présidences, nominations partisanes, etc., souvent liées au pouvoir en place.

En voulez-vous d'autres? Vous avez, ici, un aperçu du programme d'Équipe autonomiste qui se fait une joie de vous en faire part, car Équipe autonomiste travaille, non pour gagner des votes coûte que coûte, mais pour le peuple québécois.

(1) http://www.ledevoir.com/politique/quebec/406419/gel-des-embauches-dans-l...

Guy Boivin, Équipe autonomiste