Recul de la condition des femmes au Québec et l’étrange silence de la FFQ et d'autres

Les faits : Héma-Québec accepte des accommodements demandés par des musulmans : pas de vêtements à manches courtes, ni de jupes, ni de bijoux pour les infirmières. Le personnel féminin d’Héma-Québec doit avoir une attitude modeste envers les hommes musulmans, soit de ne pas les regarder dans les yeux. De plus, il doit y avoir un paravent pour séparer les femmes des hommes (écouter l’entrevue plus bas).

Selon Équipe autonomiste, l’acceptation d’une seule de ces demandes constitue un recul de la condition des femmes au Québec. Si la Fédération des femmes du Québec (FFQ), le ministère de la Condition féminine, le Conseil du statut de la femme et le Secrétariat à la condition féminine avaient le moindrement de convictions et de cohérence, ils dénonceraient avec vigueur ces demandes inacceptables et déraisonnables au Québec, en 2012. Le silence de ces organismes sur cet événement, qui va à l’encontre de l’égalité homme-femme, est une honte et met en doute leur utilité. Équipe autonomiste, qui prône l’égalité homme-femme dans les deux sens, a une proposition (votée au congrès) qui vise justement à refuser de telles demandes qui vont à l’encontre des valeurs de notre société moderne. Vote no 11 sur proposition 38 (www.equipeautonomiste.ca).

EXCLUSIF: Héma-QC y va d'accommodements raisonnables pour promouvoir la collecte de sang dans les communautés musulmanes et juives. (18 octobre 2012 à 17:36).
http://www.fm985.ca/audioplayer.php?mp3=150104