Recul des hommes en politique causé par l'égalité hommes-femmes à sens unique ?

Suite aux élections, le conseil municipal de l'arrondissement d'Outremont est maintenant composé à 100 % de femmes (donc 0 % d'homme) (réf. 1). Bien que ce soit une première dans cet arrondissement, il ne faut pas être surpris puisque déjà au Canada, près de 90 % de la population est gouvernée par des femmes (réf. 2). Équipe autonomiste ne doute pas de la compétence de ces élues car, pour elle, c'est un fait que la compétence n'est pas une question de sexe. Aussi, il est connu que des équipes de travail mixtes sont souvent plus performantes étant donné la complémentarité des visions et des tempéraments des hommes et des femmes. Il faut désormais empêcher que la société ne se retrouve avec un sérieux déséquilibre causé par un manque d'hommes. Bien entendu, personne ni aucun média n'oseront mentionner qu'il faudrait inciter aussi les hommes à aller en politique municipale ou autre. Équipe autonomiste propose d'inciter tout le monde à participer plutôt que d'encourager uniquement les femmes comme c'est le cas actuellement (réf. 3), après tout, les contribuables sont autant des hommes que des femmes, surtout quand on pense à des outils produits grâce à la contribution financière du programme «À égalité pour décider» du Secrétariat à la Condition féminine du gouvernement du Québec. L’égalité homme-femme serait-elle une valeur à sens unique autant au Québec qu'au Canada ?
Équipe autonomiste est le SEUL parti politique provincial qui considère que l'égalité homme-femme doit être dans les deux sens et en a fait une de ses valeurs fondamentales.

1- http://www.journaloutremont.com/nouvelles/100-elections-municipales-2013...
2- http://quebec.huffingtonpost.ca/2013/01/28/neuf-canadiens-sur-10-kathlee...
3- http://www.reseautablesfemmes.qc.ca/documents/Communique_Rseau_Lancement...