Remise en question de la théorie sur le réchauffement

Le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) vient de publier un nouveau rapport alarmiste sur le réchauffement climatique et demande à toute la planète de dépenser pour réduire les gaz à effet de serre (1). Équipe autonomiste se questionne sur ce genre d'intervention. En effet, nous avons déposé un mémoire, à la Commission sur les enjeux énergétiques du Québec, qui montrait qu'il n'y a pas de preuve que le climat continuera à se réchauffer et encore moins que les humains sont responsables des changements climatiques (2). Nous admettons qu'il faille contrôler la pollution, incluant celle atmosphérique, mais nous n'endossons pas ce discours affolant et nous nous demandons à qui profitent réellement ces campagnes de peur. Par exemple, certains parlent d'éoliennes, d'autobus électriques, et personne ne semble s'ouvrir à de nouvelles technologies comme l'automobile à l'hydrogène. Équipe autonomiste préfère être méfiante sur les conclusions hâtives et encourage la recherche sur toutes les sources d'énergie alternative dans le but d'en trouver qui soient à la fois rentables et non polluantes.
(1) http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/environnement/2014/04/13/001-climat...
(2) Mémoire présenté par Équipe autonomiste lors de la commission sur les enjeux énergétiques le 30 septembre 2013
http://consultationenergie.gouv.qc.ca/memoires/20130925_174_Equipe_Auton...

Guy Boivin
Équipe autonomiste