Taxe du carbone sur l'essence : les vieux partis, tous du pareil au même

Équipe autonomiste demande, aux quatre partis ayant des élus à l’Assemblée nationale du Québec (CAQ-EFL, PLQ, PQ et QS), de respecter la recommandation de la Commission sur les enjeux énergétiques et de cesser leurs magouilles pour nous extorquer de l'argent dans le but de continuer à gaspiller. Cette commission, qui nous a coûté 800 000 $, a dit dans son rapport déposé en février 2014 : «De suspendre l’application du SPEDE jusqu’à ce que d’autres signataires, en particulier l’Ontario, se joignent à l’initiative.» (page 20, réf.). Le SPEDE est le Système de plafonnement et d’échange de droits d’émission de gaz à effet de serre. De plus, la commission a expliqué que cette taxe nuira à l'économie du Québec.

Espérons que, en 2018, les électeurs se souviendront de cette action unanime des principaux partis, contre les contribuables et contre l'économie. Équipe autonomiste sera là pour leur rappeler.

Réf. : http://www.ledevoir.com/documents/pdf/commissionenjeuxenergetiques2014.pdf

Guy Boivin, chef d'Équipe autonomiste