Proposition 12 : Amender la Loi sur les compétences en retirant l’article qui exige qu’un employeur dépense 1 % de sa masse salariale en formation de sa main-d’œuvre.

Amender la Loi sur les compétences en retirant l’article qui exige qu’un employeur dépense 1 % de sa masse salariale en formation de sa main-d’œuvre.

Cette mesure, imposée de façon uniforme à tous les types d’entreprises est contre-productive. Des entreprises qui emploient des travailleurs peu spécialisés et qui opèrent sur une marge de profit minime sont grandement pénalisées, alors que des entreprises spécialisées dépensent beaucoup plus que 1 % de leur masse salariale en formation.