Activité politique d’information ouverte à tous - le 9 mars 2013 à Québec

Équipe autonomiste invite les citoyens à venir s’informer lors d’une demi-journée de conférences sur trois sujets d’actualité importants pour l’avenir du Québec :

  • Les vertus du libertarisme

    par Jean Laberge, professeur de philosophie et auteur du livre « Le devoir à l’éducation »

    • On croit généralement que le libertarisme prône la liberté comme seule valeur dominante. C’est en partie faux, car le libertarisme, du moins dans la version d’Ayn Rand, fait appel d’abord et avant tout à des vertus. C’est qu’on ne naît pas libre, on le devient par l’apprentissage de vertus, dont celles du courage, de la productivité et de la fierté. En somme, le libertarisme fait appel à une éthique de la vertu. De sorte qu’en éducation, il faut favoriser une éducation à la vertu, comme prôné dans mon récent essai Le devoir à l’éducation.
  • Égalité homme-femme au Québec, mais qu’est-ce ?

    par Lise Bilodeau, présidente fondatrice, pdg de l’ANCQ

    • Présentation d’informations et de faits qui démontrent que la condition des hommes en général s’est passablement détériorée au Québec depuis plusieurs années. Dans le cas des hommes séparés ou divorcés c’est encore pire autant sur le plan de la situation financière que familiale puisque certains sont injustement privés de voir grandir leurs enfants.

      Créé en 1999, l’ANCQ (Action des Nouvelles Conjointes et Nouveaux Conjoints du Québec), qui ne vit d’aucune subvention ou aide gouvernementale, aide les couples et les hommes seuls qui ont à subir des injustices causées par des ex-conjointes qui exagèrent. Site Web : http://www.ancq.qc.ca

  • Le multiculturalisme contre nos libertés et notre identité

    par Daniel Laprès, fondateur de la maison d’édition Accent Grave

    • Chez nous comme ailleurs dans le monde, le multiculturalisme se révèle comme un cancer pour l'identité des nations libérales et démocratiques comme la nôtre. De plus, imposé par l'État, il enferme les individus dans des tribalismes nettement contraires à l'humanisme, à la liberté de conscience, à l'égalité entre hommes et femmes, aux droits fondamentaux des individus. D'ailleurs, le vrai nom du multiculturalisme devrait être "multi-tribalisme". Nos ancêtres ont dû lutter, souvent durement, pour nous léguer un héritage de libertés, qui est de nos jours saccagé par l'imposition étatique et technocratique du multiculturalisme. Allons-nous laisser le saccage continuer sans réagir ?


Samedi le 9 mars 2013, de 12 :00h à 16 :00h
Grand Times Hotel, 5100 boulevard des Galeries, Québec G2K 2M1,

Inscription : 10.00 $ à payer par carte de crédit.





Note : Le coût de l’inscription n’est pas une contribution à un parti politique telle que définie par le DGEQ. Il sert seulement à couvrir les frais de l’activité et non à financer le parti Équipe Autonomiste.