Plus à droite, mais pas dans le champ, Annie Morin, Le Soleil, vendredi 14 mars 2014, p. 11

« Plus à droite, mais pas dans le champ », c'est le slogan de l'Équipe autonomiste.

Ce parti politique, qui compte environ l50 membres, a été formé par des fidèles de l'Action démocratique du Québec n'ayant pas digéré la fusion avec la Coalition avenir Québec. En septembre 2012, la formation avait aligné 17 candidats. Cette fois, trois candidats se présentent dans la région de Québec (Jean-Talon, Taschereau, La Peltrie) et deux dans la région de Montréal. Selon Stéphane Pouleur, candidat dans Jean-Talon, le recrutement est plus difficile car les personnes qui embrassent les idées du parti « ont un travail, une famille et pas de temps pour la politique ».

Le parti prône une réduction des dépenses de l'État et du rôle des syndicats, la reconnaissannce des « limites du multiculturalisme » et « l'égalité hommes-femmes dans les deux sens », notamment pour la garde partagée des enfants en cas de séparation. M. Pouleur dénonce le peu d'espace médiatique réservé aux tiers partis, ce qui nuit à leur rayonnement, selon lui.

ANNIE MORIN

Source: Le Soleil, vendredi 14 mars 2014, p. 11