Aller au contenu principal
info@equipeautonomiste.ca  (438) 220-9469
Plus à droite mais pas dans le champ !

Enjeux locaux

1. Protection et augmentation du couvert végétal

Solution possible: Légiférer pour obliger des stationnements écoresponsables et négocier pour des toits verts, des plantes grimpantes, etc.

2. Densification mais de façon civilisée

Le centre-ville de Québec est déjà populeux mais nécessite parfois une densification.

Solution possible: Légiférer pour que les démolitions, les rénovations et les nouvelles constructions respectent l'environnement bâti.

3. Analyse des impacts du tramway et contrôle de la circulation de transition

Solution possible: Négocier avec la Ville afin d'assurer aux citoyens du centre-ville que leurs quartiers ne soient pas que des lieux de transition, mais également des secteurs où il fait bon vivre.





image

Guy Boivin - porte-parole en éducation

Guy est auteur et éditeur, vous pouvez trouver ses livres dans toute bonne bibliothèque et librairie. Il est souvent coauteur avec Hans-Jürgen Greif. Sa carrière en droit s’est déroulée principalement au sein des différents ministères provinciaux. Il s’est établi dans la circonscription de Taschereau en 1992, année où il a été transféré à Québec, et il y habite toujours, s’impliquant dans différents dossiers des conseils de quartier. Il s’engage en politique, car il préfère prendre le train que de le regarder passer et il est convaincu qu’il peut être une des gouttes qui va faire déborder le verre.

Très terre à terre, il considère que l’État doit devenir davantage un facilitateur qu’un acteur qui s’impose partout. Il désire un ménage méticuleux des services étatiques, une réduction de l’administration, et plus particulièrement une réforme en profondeur des systèmes de santé et d’instruction publique. Il croit qu’en s’assoyant avec les intervenants à tous les niveaux, il sera possible pour que ces systèmes répondent adéquatement à leurs raisons d’être : soigner et instruire. Il vise donc un système de cliniques médicales efficaces avant d’aboutir, en dernier ressort, dans une urgence d’hôpital et une gratuité scolaire jusqu’au doctorat, tant que l’étudiant réussit. Il projette une participation citoyenne allégée avant l’adoption de toutes lois et règlements.

Il est bien conscient que, actuellement, les enjeux majeurs dans Taschereau sont le couvert végétal, la densification sauvage, le tramway et la circulation automobile. Il est d’avis que les quartiers centraux ne devraient pas simplement devenir des secteurs de transition où les gens ne font que passer de leurs activités à leur domicile en banlieue. Les gens de Taschereau veulent des quartiers où il fait bon vivre et Guy Boivin en sera un ardent défenseur en étant guidé par le bon sens et la logique rationnelle!

Média, Nouvelles

À venir ...