Aller au contenu principal
info@equipeautonomiste.ca  (438) 220-9469
Plus à droite mais pas dans le champ !

Enjeux locaux

1. Tramway de Québec

Arrêter le projet de tramway et le remplacer par un métro ou un meilleur service d’autobus. On doit améliorer le transport en commun sans saccager la ville et en respectant les autres moyens de transport y compris l’automobile, qui répond à un besoin réel de flexibilité pour certain et à un désir d’autonomie pour d’autres.

Équipe autonomiste dit oui au transport en commun, mais est totalement contre le projet de tramway. Ce projet nécessite l’abattage de milliers d’arbres et empêchera la circulation à de nombreuses intersections avec une plate-forme de béton surélevée. Tout ça pour un prix exorbitant et encore mal défini. Le projet prévoit une réduction des GES de 10 000 tonnes par an. Cela paraît beaucoup, mais c’est équivalent à ce que le Canada émet en 7 min et la Chine en 26 secondes.

Tramway, une nuisance à l’autonomie des gens à Québec L’automobile, c’est une autonomie certaine pour se déplacer en famille par exemple ou pour transporter plein de choses. Le transport en commun est une option de choix pour son aspect économique et son accessibilité aux heures de pointe ou lors de grands événements. Les deux moyens de transport ont leur place partout et peuvent cohabiter pour permettre à tous d’y trouver leur compte.

2. Un troisième lien interrives à Québec

Le troisième lien, qui devrait être construit entre Québec et Lévis, ne sera pas situé dans Jean-Talon, mais au centre-ville ou encore plus à l’Est. Par contre, ce lien pourrait aider à mieux répartir la circulation même en dehors des heures de pointe.

Avec ses deux ponts côte à côte, dont un à la désuétude avancée, la Ville de Québec est très vulnérable aux problèmes de circulation. Le moindre incident sur un des ponts ou sur une des routes près des ponts peut créer rapidement des embouteillages importants. De plus, l’absence de lien en face des centres-villes (Québec-Lévis) oblige les conducteurs arrivant de l’Est à faire un détour important pour prendre un des ponts. Ce détour constitue un gaspillage de temps et de carburant. Pour une meilleure qualité de vie des gens de la région, ainsi que pour l’économie de temps/argent, Équipe autonomiste considère qu’il est essentiel de construire au moins un autre lien pour relier Québec et la Rive-Sud.

3. Lutter contre la densification sauvage

Équipe Autonomiste comprends la nécessité pour une ville d’accueillir davantage de citoyens. Les élus municipaux veulent densifier la ville pour rentabiliser les infrastructures et ainsi augmenter leurs revenus. Par contre, il faut éviter que cette densification soit faite de façon désordonnée et sans respecter les bâtiments en place. À Québec, depuis quelques années, il est fréquent que la ville autorise des constructions disproportionnées par rapport aux bâtiments existants dans certains quartiers résidentiels.

Une densification raisonnée doit tenir compte des citoyens déjà établis et de leur qualité de vie. La beauté et l’harmonie architecturale de la ville doivent aussi être respectées. Il y a moyen de concentrer des bâtiments à usages similaires dans des zones spécifiques. Cela permettra de conserver dans la ville une diversité d’habitants, que ce soient dans des habitations de types maison unifamiliale avec un terrain ou dans des immeubles résidentiels. Il est donc essentiel de respecter les choix de chacun.

Même si les municipalités ont le pouvoir de décider comment développer leur territoire, le gouvernement a le devoir de protéger les citoyens des villes contre d’éventuels abus ou injustices que pourraient commettre des élus municipaux un peu trop ambitieux.





image

Stéphane Pouleur - chef intérimaire

Stéphane est agronome et titulaire d’un doctorat. Après avoir été chercheur au gouvernement fédéral, puis vendeur d’intrants agricoles, il est maintenant travailleur autonome et conseiller en agriculture. Fils d’un père Français et d’une mère Québécoise, il est originaire de Lavaltrie et habite dans Jean-Talon depuis 1988. Il a commencé à s’impliquer en politique avec l’ADQ en 2011. Sa motivation première était alors l’amélioration de la condition masculine au Québec. En 2012, il a cofondé Équipe Autonomiste lorsque la CAQ a absorbé l’ADQ. Monsieur Pouleur est chef du parti Équipe Autonomiste depuis 2016. Il a été candidat dans Jean-Talon à toutes les élections depuis 2012.

Il est préoccupé par la dette excessive du Québec et par les excès d’interventions de l’État qui rendent les citoyens trop dépendants et peu autonomes. Il considère qu’une économie florissante est essentielle pour maintenir la qualité de vie des citoyens. Toutefois, il est également essentiel de maintenir la liberté d’expression afin de pouvoir critiquer ou rire de ce qui nous entoure, que ce soient des idéologies ou des religions. Il faut s’assurer de bien protéger le principe de l’égalité homme-femme réciproque, et conserver les repères fondamentaux et les caractéristiques qui nous distinguent. Il croit donc qu’il est primordial de concentrer la majorité de nos efforts à préserver d’abord nos libertés, et nos valeurs occidentales tout en travaillant efficacement sur nos enjeux économiques et environnementaux. Sa solution consiste à refuser les demandes de censure des mots et des idées, de refuser les demandes d’accommodements qui sont en conflit avec nos valeurs occidentales, de refuser la théorie des genres et ce qui s’y rattache, etc.

Messages du candidat

Média, Nouvelles

Participation de Stéphane Pouleur lors d'un débat Élections 2022, le 22 septembre au CEGEP St-Lawrence, à Québec. Débat divisé en 2 parties. La première partie : présentation du parti et position du parti sur 3 thèmes dont la langue, l'immigration et l'inflation. La deuxième partie : questions du publique - Enjeu le plus important de cette campagne (pour EA : Éducation).

Débat CEGEP St-Lawrence, 22 septembre 2022 - Présentation du parti
Débat CEGEP St-Lawrence, 22 septembre 2022 - Position du parti sur la langue
Débat CEGEP St-Lawrence, 22 septembre 2022 - Position du parti sur l'immigration
Débat CEGEP St-Lawrence, 22 septembre 2022 - Position du parti sur l'inflation
Débat CEGEP St-Lawrence, 22 septembre 2022 - Enjeu le plus important pour EA : l'Éducation

La parole aux candidats de la circonscription de Jean-Talon (paru le 13 septembre 2022, journal local Métro Québec)


Réponses aux questionnaires soumis par des organismes