Aller au contenu principal
info@equipeautonomiste.ca  (438) 220-9469
Plus à droite mais pas dans le champ !

Réduire et simplifier l’État

Équipe Autonomiste considère que le gouvernement intervient trop dans la vie des citoyens et gaspille leur argent pour plein de choses inutiles. Oui, l’État a des choses à faire, mais il est important de réduire sa taille pour laisser plus d'autonomie et d'argent aux gens. Voici quelques exemples de choses que le parti propose :

Oui, le racisme systémique existe : il est anti-blanc

Équipe Autonomiste refuse la définition de la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse (CDPDJ) sur le racisme systémique causé par des blancs contre des « racisés ». Cette définition affirme que ce racisme est insidieux (donc difficile à voir), fait inconsciemment (sans s’en rendre compte) et sans faire exprès (réf. 1). Cette définition absurde ne sert qu’à manipuler...

Densification sauvage à Québec, que la Ville corrige son erreur

Dans un quartier résidentiel, la Ville de Québec (la «Ville») a permis à un entrepreneur de construire un immeuble de trois étages entre des bungalows (réf. 1). Les propriétaires n’ont plus de vue, plus d’intimité, et la valeur de leur maison a diminué de beaucoup. La Ville a maintenant changé le règlement de zonage, mais ne veut rien faire ni payer de compensation aux citoyens. C’est simple, selon le principe de responsabilisation d’Équipe Autonomiste par lequel …

Équipe Autonomiste est en faveur de l'abolition de la taxe de bienvenue

La taxe dite de bienvenue existe par une loi provinciale appelée Loi concernant les droits sur les mutations immobilières. La taxe n'est donc pas vraiment une taxe municipale. À quelques exceptions près, le taux d'imposition est le même à la grandeur de la province, tel que défini dans la loi, et ne dépend pas de la volonté des politiciens municipaux. C'est essentiellement une taxe provinciale, dont les revenus vont entièrement aux municipalités, et qui ne rapporte rien au gouvernement provincial. La taxe représente environ…

Interdisons les contre-manifestants intimidateurs le 25 novembre 2017

Des groupes de citoyens ont réservé le 25 novembre à Québec pour exprimer pacifiquement leur point de vue sur des sujets d’actualité très importants. D’autres groupes s’autoproclamant antifascistes ont annoncé qu’ils viendront faire une contre-manifestation parce qu’ils pensent différemment. On sait tous que leur but est de faire de la casse et même d’attaquer des gens et la police comme ils l’ont déjà fait et en se cachant la face en plus. En tant que citoyen de la ville de Québec, je ne veux pas payer pour les dommages qui seront causés aux bien publics ou privés ni pour...

Pour la consigne généralisée et la récupération centralisée

Réutiliser ou recycler les déchets plutôt que de les enfouir est une pratique approuvée par la majorité des gens. Pour les contenants réutilisables et certains à usage unique, il existe un système de consigne. Toutefois, il est inefficace puisque le gouvernement doit payer des publicités pour convaincre les gens de retourner plus de contenants. C’est sans doute pourquoi la valeur de la consigne, inchangée depuis 40 ans sera augmentée prochainement (réf. 1). Pour les matières recyclables, on a mis en place un système de récupération et de collecte à domicile auquel la plupart des citoyens participent. Par contre, leurs efforts sont en grande partie annulés puisque beaucoup de matières aboutissent quand même aux sites d’enfouissements (réf. 2). La cause de cet échec provient de l’absurdité de cette approche. Les citoyens prennent des matières propres et triées et...

Émeute à Montréal : il est temps de faire respecter la loi et l'ordre

Le 7 avril 2016, les policiers de Montréal-Nord ont reçu l'ordre de laisser des casseurs saccager un poste de police, détruire des biens privés et même blesser un résident (réf. 1). Selon la mairesse et «responsable» de la sécurité publique, la stratégie était «d'éviter la provocation que les casseurs attendaient de la police». Est-ce possible d'avoir un raisonnement aussi tordu et...

Registre des armes de chasse au Québec : le faux argument des consultations par les policiers

1- Oui c'est vrai que les policiers du Canada, incluant ceux du Québec, consultent souvent le Registre canadien des armes à feu en direct (RCAFED). En 2014, ils l'ont consulté 16100 fois par jour. À noter que 98 % de ces consultations concernaient le nom (11 800), l'adresse du particulier (3800) ou le numéro de permis (101) (tableau 1). C'est la même proportion qu'en 2011, soit l'année avant l'abolition du registre fédéral de chaque arme de chasse. L'abolition du registre n'a donc eu AUCUN effet sur le nombre ni sur le genre de consultations effectuées par les policiers. 2- En 2014, le Québec était la province où les policiers ont consulté le moins le registre dans tout le Canada, soient...

Refusons les accommodements qui font souffrir les animaux

Acceptez-vous, au Québec, la cruauté contre les animaux? (1) Un projet de loi vient d'être déposé contre la cruauté envers les animaux (2) et pourtant l'abattage halal serait toléré, à cause d'un principe religieux. Où est la logique? On ne veut pas qu'un animal souffre mais quand se pointe une idéologie religieuse (3), contraire aux us et coutumes québécois, on se rétracte. Serions-nous lâches devant l'adversité?

S'abonner à Gouvernement